La typographie pour tous

Règles et conseils pour rédiger des documents stylés

Nessim Ben Souissi

Polygraphe, rédacteur

Portrait de Nessim Ben SouissiNessim Ben Souissi est né près de la cité de Calvin, dès son plus jeune âge il fut attiré par tout ce qui touchait au visuel, à l'informatique, il aimait sentir l'odeur d'un vieux livre, sans se rendre compte il bâtissait déjà son avenir. Attiré par le dessin à l'école élémentaire, son coup de main n'était pas mauvais, c'est d'ailleurs dans les cours de créations artistique qu'il marquait le plus de points, pas vraiment un cours, ce fut des moments de pur détente ou l'esprit et la feuille ne faisait plus qu'un.

Il tenta à deux reprises d'accéder à l'École d'art appliqués (EAA) de Genève, se déstinant à devenir graphiste, mais le concour était rude, et il ne se démarquait pas assez, trop vague et n'ayant pas trouvé son entité artistique, il renonça à cette école. Peu d'écoles étaient accéssible avec ses résultats scolaires moyens, les maths étant un vrai point faible... Il fut donc contraint de suivre une formation à l'École de culture générale.

Après 1 an, il prit la décision de s'arrêter et de se frotter au monde de l'informatique : il déposait son CV par-ci par-là, touchant de près le but, mais la concurrence était très dense. Ne voulant pas rester les bras ballants, il décida de suivre des cours payants sur le logiciel phare de nos jours, Flash. Le coût de ces cours le contraint à renoncer. À cours d'idées et de possibilités, il décida, à contre-coeur, de faire quelque chose d'intuitif de ses longues journées... Son frère travaillait dans un magasin de chaussures (Bata) depuis un petit bout de temps, il lui proposa de s'essayer à la vente, il accepta. D'un naturel timide et reservé, il ne fut pas à laise devant la clientèle. Ce fut seulement après quelque mois qu'il cassa sa carapace, et devint un élément utile dans ce milieu. Son contrat arrivant à son terme, il devait impérativement trouver un job qui puisse le satisfaire amplement...

En feuilletant des fiches sur les métiers d'arts graphique, il tomba sur le métier de polygraphe, et fut surpris de la complexité et du vaste domaine dont que métier touchait, il tenta sa chance en envoyant des CV accompagnés de lettre de motivations, et il toucha au but, l'imprimerie SRO-Kundig le rappela, et après un long entretient, il put enfin signer un contrat d'apprentissage. Des débuts difficiles dans le métier, une grande rigueur était éxigée, mais à force d'effort et de pérseveration il fut apte à s'adapter au stress et à la vitesse du flux productif qui est présent dans cette boite. Aujourd'hui âgé de 19 ans, en deuxième année d'apprentissage, il continue son périple avec en tête de se perfectionner de jour en jour...


Accueil - À propos de ce site - Nous contacter - Liens

Ce site est hébergé sur Images en France.